En poursuivant votre navigation sur ce site, vous devez accepter l’utilisation et l'écriture de Cookies sur votre appareil connecté. Ces Cookies (petits fichiers texte) permettent de suivre votre navigation, actualiser votre panier, vous reconnaitre lors de votre prochaine visite et sécuriser votre connexion. Pour en savoir plus et paramétrer les traceurs: http://www.cnil.fr/vos-obligations/sites-web-cookies-et-autres-traceurs/que-dit-la-loi/ J'accepte
Navigation dans le blog

Catégories de blogs

Derniers messages

MONTAGE D'UN KIT ELECTRIFICATION SUR UN VELO

Transformation d'un vélo en vélo électrique Nous allons décrire ici les étapes générales de montage d'un kit d'électrification et de sa batterie sur un vélo. Si vous souhaitez des notices détaillées sur votre kit et votre batterie, consultez les notices de montage.

 

Avertissement sur l’utilisation des batteries :

Les batteries utilisées sur les vélos sont de forte capacité. Tout court-circuit peut avoir des conséquence graves (brulure, incendie). Manipulez les avec précaution. Suivez les recommendations d’emploi scrupuleusement.
 

1 Matériel nécessaire au montage

Pour réaliser le montage d’un kit et de sa batterie, vous aurez besoin de :
  • Une clé plate pour les écrous de roue (15 à 19 généralement)
  • Des clés 6 pans ( Allen) de 2,5mm, 3mm et 6mm pour visser les équipements au guidon (console, leviers de freins, changement de vitesse, ...)
  • Une pince + pince coupante pour la ,pose et coupe des colliers nylon
  • Des démonte pneus + une pompe
  • Des clés plates, à oeil ou à tube et/ou un tournevis cruciforme suivant le type de batterie choisie
  • Eventuellement une clé spéciale pour le démontage/montage de la roue libre

 
2 Durée du montage

Suivant si vous êtes expérimenté en mécanique vélo ou pas, et suivant le type de kit / batterie choisi, le montage devrait vous prendre entre 45 mn et 2 heures.

 

3 Installation

Après avoir déballé vos colis, moteur et batterie, vous pouvez commencer par le montage du moteur.
 

3.1 Montage du moteur

Afin de faciliter l’opération, nous vous conseilons d’installer votre vélo à l’envers, roues en l’air.
Commencez par démonter la roue d’origine. Pour les vélos équipés de freins Vbrake, pensez à décrocher ceux-ci afin q’ils puissent laisser passer le pneu.
Une fois votre roue démontée, vous allez transférer le pneu et la chambre à air sur la nouvelle roue (ou monter pneu et chambre neufs sur la nouvelle roue) :
  • Dégonflez le pneu
  • Déboitez le pneu de la jante à l’aide de démonte pneus
  • Sortez la chambre à air
  • Enlevez complètement le pneu de la jante (se fait à la main)
Le remontage se fait dans l’ordre inverse. Attention avec les démonte pneus, lors du remontage, à ne pas pincer la chambre à air. Astuce : une fois en place, gonflez-là très légèrement.
Si votre vélo est équipé de freins à disque, démonter celui de votre roue d’origine (6 vis) et remontez le sur votre nouvelle roue à la place de la rondelle plastique montée à la livraison.
Enfin, si il s’agit d’un moteur sur roue arrière, il vous faut installer la roue libre sur la nouvelle roue si livrée nue. Démontez celle de votre roue d’origine à l’aide d’une clé spéciale, puis remontez la sur la nouvelle roue. Conseil : gardez le même nombre de pignons que le montage d’origine, pour éviter les problèmes avec votre dérailleur.
 
Ecrou sur roue avantEcrou sur roue arrièreUne fois votre nouvelle roue complète, assemblez la sur le vélo.L’axe du moteur possède des méplats q’il faut orienter dans le sens des gorges de la fourche ou du cadre. Il est possible que ça coince un peu : c’est généralement du à un exès de peinture sur la fourche ou le cadre. Un petit coup de lime et tout rentre dans l’ordre.
Bien veillez à rentrer l’axe au fond des gorges.
Les rondelles anti-rotation sont à positionneer à l’intérieur ou à l’extérieur de la fourche/cadre, le méplat toujours vers l’intérieur de la gorge.Les rondelles de calages peuvent également êtres positionnées afin d’aider à centrer au mieux la roue.
Finallement, serrez progressivement les écrous de roue, fermement mais sans abus.

 

3.2 Montage du capteur de pédalage

Profitez que votre vélo est à l’envers pour monter le capteur de pédalage, c’est plus facile ainsi.
Le disque du capteur est en deux parties pour un montage facile, sans aucun démontage de votre pédalier.
 
Disque capteur de pédalageLe disque est donc à installer sur l’axe du pédalier, entre boitier de pédalier et manivelle. Attention au sens, mettez la face écrite 'Working face' vers l'intérieur. Insérez les deux pièces du disque l’une dans l’autre, puis vérouillez le tout en clipsant l’anneau métallique.
Capteur de pédalage 
Ensuite vous devez installer le capteur proprement dit. Trouvez la zone du cadre la plus adaptée pour l’installer. La tête du capteur doit tomber en face du cercle des aimants du disque.
Le capteur possède un autocollant double face qui vous permet de le fixer provisoirement en attendant sa fixation définitive à l’aide des colliers nylon fournis.
Enfin, le capteur est articulé afin de permettre le réglage de la distance entre tête de capteur et disque. Celle-ci doit être la plus faible possible, sans toutefois frotter, et ne pas dépasser 5 mm. Resserez éventuellement la petite vis de l'axe si celle-ci est trop libre, pour éviter au capteur de bouger. 

 

3.3 Montage de la console au guidon

Guidon avec console LCD-1Guidon avec console LedVous pouvez maintenant remettre le vélo sur ses roues.
La console peut-être installée sans aucun démontage des poignées/leviers de freins. Positionnez là où vous le souhaitez (généralement côté gauche vu la disposition des boutons) puis serrez là modérément. Elle doit pouvoir pivoter sur le guidon en cas de choc (chute, ..).
 
Si vous souhaitez utiliser les leviers de frein à coupure électrique (recommandé pour les kits City et City Plus), vous devez enlever poignées, leviers et sélecteurs de vitesse.
Pour ces derniers c’est très simple, une simple clé 6 pans suffit.
Démontage des poignéesPour les poignées, l’astuce consiste à mettre un peu d’eau (éventuellement savoneuse) sous la poignée. Pour celà, prenez un tournevis ou tige métallique fine et glissez là entre poignée et guidon, afin de soulever localement la poignée du guidon. Mettez alors un peu de liquide dans l’interstice (seringue, vaporisateur, ..). Enlevez alors votre tournevis/tige et essayez de tourner la poignée sur le guidon. Celle-ci devrait rapidement pouvoir s’enlever. Recommencez l’opération si pas suffisante.
Une fois les poignées démontées, vous pouvez remplacer vos leviers de freins par ceux à coupure électrique. Pour le remontage des poignées, mouillez l’intérieur avec de l’eau (sans savon), celà vous facilitera le remontage. Ne vous inquitez pas si la poignée tourne facilement autour du guidon, l’eau va rapidement disparaitre et la poignée se fixer.

 

3.4 Montage de la batterie

Support batterie trapèzePassons maintenant à la batterie. Le montage va dépendre du type de batterie choisi.
Commencez par enlever la batterie elle-même de son support.
 
Si vous avez une batterie ‘bouteille’, c’est le plus simple car le controleur est intégré dedans. Vous n’avez qu’a dévisser les deux vis de votre porte bidon, puis de fixer le support batterie à l’aide des vis fournies (plus longues). C’est tout.
 
Si il s’agit d’une batterie trapèze, même chose mais le controleur n’étant pas intégré, il vous faudra trouver un endroit pour le fixer : sacoche sur le cadre, sous la selle ou au guidon, boitier spécifique sur le cadre.
 
Support batterie sous selleSi votre batterie est du type sous selle, vous devez suivre une procédure spécifique. Lire la notice détaillée spécifique à cette batterie. Il faut dévisser les capots de la batterie, ouvrir le collier de serrage, positionner le support batterie sur le cadre/tige de selle, resserer le colier. La dernière étape consiste à loger le controleur sous la batterie puis refermer les capots.
Support batterie porte bagage 
Si votre batterie est du type porte bagage, vous devez aussi suivre une procédure spécifique. Lire la notice détaillée spécifique à cette batterie. Il faut commencer par démonter le porte bagage d’origine (si il y en a un), puis remonter le nouveau en le positionnant correctement (hauteur, horizontalité). Enfin, la aussi la dernière étape consiste à loger le controleur dans l’emplacement prévu à l’avant du support et refermer le cache.

 

3.5 Câblage

Tous les élements sont maintenant en place, il reste à relier tous les cables.
Tous les connecteurs sont repérés par une couleur spécifique afin d’éviter toute erreur.
Commencez par le cable moteur, en assemblant la rallonge sur le cable en sortie de roue. Les prises comportent de petites fleches pour repérer leur orientation afin de faciliter leur connection. Positionnez le cable sur votre fourche/cadre afin qu’il soit le moins exposé possible au chocs/chutes. Fixez le à l’aide des colliers nylon fournis. Vérifiez que le cable n'est pas trop tendu ou plié quand vous tournez le guidon, ou que vous enfoncez la fourche (pour les fourches suspendues).
L’autre extrémité du cable est à connecter au controleur.
Assemblez ensuite le(s) cable(s) accessoires depuis le guidon vers le controleur. Là aussi, aidez vous des colliers nylon pour la fixation.
Enfin, reliez le cable du capteur de pédalage au contrôleur.
Dernière étape, suivant le type de batterie utilisé, fixez le contrôleur dans le logement prévu.
C’est terminé !

 

4 Essai

Vous allez pouvoir faire le premier essai.
Remettez la batterie (chargée) en place sur son support.
Allumer celle-ci par l’interupteur principal. Pour la batterie sous selle, la clé sert de contact (vous devez la laisser en place pour rouler).
Mettez en marche le système en appuyant 2 secondes sur le bouton on/off de la console. Celle-ci doit alors s'allumer.
Sélectionnez votre niveau d'assistance. Ca y est, vous êtes prêt à rouler !