En poursuivant votre navigation sur ce site, vous devez accepter l’utilisation et l'écriture de Cookies sur votre appareil connecté. Ces Cookies (petits fichiers texte) permettent de suivre votre navigation, actualiser votre panier, vous reconnaitre lors de votre prochaine visite et sécuriser votre connexion. Pour en savoir plus et paramétrer les traceurs: http://www.cnil.fr/vos-obligations/sites-web-cookies-et-autres-traceurs/que-dit-la-loi/ J'accepte
Navigation dans le blog

Catégories de blogs

Derniers messages

Foire aux questions

Foire aux questions du vélo électrique

Vous trouverez ici les questions les plus fréquemment posées sur les kits d'électrification, leur montage sur vélo, leur utilisation et leurs performances.
 
Si vous ne trouvez pas la réponse à votre question ici, n'hésitez pas à nous écrire, nous vous répondrons rapidement
 

1 - L'électrification d'un vélo

a. Pourquoi acheter un kit d'électrification plutôt qu’un vélo à assistance électrique du commerce ?

Il y a plusieurs raisons de faire ce choix:
Tout d'abord, un kit d'électrification est nettement moins cher qu'un vélo à assistance électrique ("VAE") neuf. Un VAE neuf d'entrée de gamme (en excluant les premiers prix des grandes surfaces), même avec l'aide d'état, vaut autour de 1000 euros. Pour moitié moins cher vous pouvez électrifier votre propre vélo.
Ensuite, acheter un kit permet de choisir précisément le type de matériel que l'on souhaite (moteur, batterie) et de l'associer avec le vélo de son choix. Celà permet de conserver un vélo que l'on apprécie et auquel on s'est habitué.
Enfin, le jour ou vous voulez changer de vélo, vous démontez votre kit et le remontez sur votre nouveau vélo. Enfin, lorsque votre batterie arrivera en fin de vie (après entre 500 et 1000 charges / décharges), le prix de la nouvelle batterie sera le même que le prix d'achat de la première batterie. C'est un avantage économique significatif au regard des prix des batteries en pièce de rechange de certains VAE.

b. Pourquoi choisir les produits Govelec ?

Govelec a sélectionné des produits issus de fournisseurs réputés, dont la qualité est prouvée. Le monde du vélo électrique est en pleine expansion, et beaucoup de nouveaux fabricants s'y lancent. Nos fournisseurs sont présents sur le marché depuis plus de 20 ans, gage d'expérience et de qualité.

c. Quels vélos sont compatibles avec une électrification avec les kits Govelec ?

Il y a des solutions pour la majorité des vélos. Les critères à vérifier pour vous assurer que votre vélo est électrifiable sont décrits dans la rubrique spécifique. Pour limiter la diversité et, donc, optimiser ses prix, Govelec a centré sa gamme sur les besoins les plus courants, notamment pour les diamètres de roues. Nous proposons ainsi des solutions pour les roues en 26, 27,5 et 28 (700c) pouces qui sont les standards les plus répandus sur le marché. Nos kits sont compatibles avec tous les vélos disposant d'un entraxe de 100mm pour la roue avant (kits City et City Plus), ou de 135 mm pour la roue arrière (kit Sport).

Notre offre de batterie permet également de trouver une solution pour chaque géométrie de vélo, et pour chaque type d'utilisation.

d. Mon vélo électrifié sera t'il légal ?

Nos kits City et City Plus répondent à la norme VAE NF EN 15194: assistance jusqu'à 25km/h, puissance maxi continue 250W, assistance uniquement si pédalage. Ils sont donc parfaitement légaux pour un usage routier. Le kit Sport en revanche ne respecte pas ces critères, il ne peut donc pas être considéré comme un VAE. Son usage est dédié aux chemins et sentiers, hors voie publique. 

e. Quel poids supplémentaire sur mon vélo ?

Le moteur d'un kit comme les City ou City Plus apporte un surplus d'environ 2,5 kg par rapport à une roue normale. A celà il faut ajouter la batterie, qui suivant les modèles, fait entre 3 et 4 kg. En ajoutant le contrôleur, capteur de pédalage, console, cablage, l'électrification représente entre 6 et 7 kg supplémentaires. Mais à l'usage, ce surpoids ne se sent pas.

f. Faut-il changer les freins ou les pneus ?

Non, les quelques kilos en plus et la puissance (modeste) du moteur ne justifient pas le changement de ces équipements. Votre vélo est conçu pour pouvoir être utilisé par une personne beaucoup plus lourde que vous, 6 kg en plus n'ont pas vraiement d'influence. A noter tout de même que l'usure des freins sera un peu plus rapide que sans motorisation électrique, car ils seront plus sollicités.

 
2 - Le choix des solutions

a. Quel kit choisir ?

C'est la question clé. Nous vous donnons des critères pour vous guider dans votre choix dans notre rubrique Quel kit choisir. Nous vous incitons à lire cette page.

b. Quelle différence entre un moteur dans la roue avant et un moteur dans la roue arrière ?

Le choix d'implanter le moteur dans la roue avant ounarrière réponds avant tout à des questions économiques et pratiques. Le moteur dans la roue avant présente l'avantage d'un montage plus facile: pas de pignons à changer, pas de chaine, etc... Le fait que le moteur-moyeu ne comporte pas de support pour les pignons permet une petite économie. L'interêt du moteur arrière est essentiellement pour la recherche d'une bonne motricité dans des conditions difficiles. C'est pour celà que notre kit Sport est sur la roue arrière: la puissance supplémentaire, associée à une utilisation hors route, demande une excellente motricité pour éviter toute perte d'adhérence.

c. Quelle est la meilleure solution entre moteur dans la roue et moteur dans le pédalier ?

Nous ne proposons pas aujourd'hui de kit avec moteur pédalier. Pour l'avoir testé, nous ne sommes pas convaincus de l'interêt de cette solution pour un usage classique. L'interêt majeur du moteur pédalier est que l'on bénéficie de la transmission entre le moteur et la roue. Celà permet de grimper (à faible vitesse du coup) des pentes plus fortes qu'avec un moteur roue. Mais les inconvénients sont nombreux: le prix d'abord, bien supérieur aux solutions moteur roue. Le montage ensuite, beaucoup plus complexe puisque il faut entièrement démonter le pédalier d'origine, ce qui n'est pas à la portée de tout le monde. Enfin les sollicitations plus fortes et donc l'usure de la transmission (plateau, chaine, pignons) et souvent le bruit.

d. Le capteur de pédalage est-il obligatoire ?

Oui si on veut respecter la norme VAE. Il est donc systématiquement fourni pour les kits City et City Plus. Mais rien ne vous empèche de ne pas l'utiliser, et d'installer à la place un accélérateur au pouce ou à la poignée, comme sur le kit Sport. Mais votre vélo ne sera théoriquement plus un VAE.

e. Faut-il installer les freins à coupure électrique ?

Ce n'est pas obligatoire du tout, les kits fonctionnent très bien sans. Les freins à coupures électriques ont un intérêt uniquement sur les vélos équipés de capteur de pédalage. Celui-ci ayant un léger temps de réaction (moins d'une seconde), les freins à coupure électrique permettent d'arrêter instantanément l'assistance moteur dès que l'on touche les freins. Certaines personnes, tout en voulant freiner, continuent de pédaler lentement. Dans ce cas  ces freins permettent l'arrêt de l'assistance, qui sinon continuerai à piloter le moteur.

f. Quelle différence entre un moteur réducté et un moteur à entrainement direct ?

Les moteurs des kits City, City Plus et Sport sont des moteurs réductés. Le moteur entraine le moyeu via une réduction par train épicycloidal. Voir notre fiche technique. Celà permet d'avoir un moyeu-moteur plus compact, plus léger, et offrant plus de couple au démarrage. Sur les moteurs à entraienemtn direct, une partie du moteur (le rotor) est directement solidaire du moyeu, l'autre de l'axe. Il n'y a pas de pignons. C'est plus simple, moins cher, mais celà nécessite pour produire suffisament de couple d'avoir des moteurs de grand diamètre, et donc lourds. Le seul intérêt des moteurs à entrainement direct est pour les très fortes puissances, car ils permettent d'avoir des moteurs de forte dimensions, et permettent également leur refroidissement (plus de surface d'échange).

g. Quelles sont les caractéristiques des moteurs Govelec ?

Nous mettons à disposition les fiches techniques de nos moteurs dans notre page Documentation.

h. Quel type de batterie choisir ?

Comme le choix de la motorisation, le choix du type de batterie va dépendre des deux paramètres principaux: le type de vélo qui doit être équipé, et l'utilisation qui va en être faite. Regardez dans notre rubrique Quel kit choisir, vous y trouverez quelques explications. Une fois la tension de la batterie choisie (36 Volts dans la majorité des cas, 48 Volts pour les applications sportives), ce sont les possibilité de fixation de la batterie qui vont guider votre choix: une batterie type bouteille ou trapèze ne peut être montée que sur des cadres à tubes droits, et possédant un porte bidon. Les batteries porte bagage sont quasiment compatibles avec tous les vélos. Les batteries sous selle sont utilisables sur les vélos sans porte bagage.

 
3 - Les kits et le montage

a. Quels sont les composants d'un kit électrique ?

Chaque kit Govelec est composé de:
- un moteur rayonné sur une jante aluminium double paroi, équipée avec son fond de jante
- un contrôleur
- une console au guidon
- une paire de leviers de freins avec coupure électrique (kits City et City Plus)
- un capteur de pédalage (kits City et City Plus)
- un accélérateur au pouce ou poignée tournante (kit Sport)
- une paire de barres anticoupe (kit Sport)
- un boitier ou sacoche pour contrôleur (kit Sport)
- le cablage nécessaire + petits accessoires de montage (colliers)
En option, pour le kit Sport, nous pouvons fournir la roue libre.
Et bien sur, la batterie de votre choix si vous choississez l'ensemble kit + batterie

b. Le montage d'un kit est il facile ?

Oui, c'est tout à fait accessible à tout le monde. Il suffit de savoir démonter une roue de vélo et de changer un pneu. Si vous savez faire ça, vous n'aurez aucune difficulté. Nous choisissons nos produits notament pour leur facilité de montage: capteur de pédalage en deux parties, faisceaux étanches avec détrompage, ...
Chaque kit est fourni avec sa notice de montage détaillée, à suivre pas à pas.

c. Les jantes fournies avec les kits sont elles de bonne qualité ?

Tous nos kits sont équipés de jantes aluminium double paroi de qualité. Power Rim (Power Circle) pour les kits City et City Plus, Alex Rim pour le kit Sport. Les jantes sont rayonnées avec des rayons acier 13G (2,3mm de diamètre) pour les kits City et City Plus, et inox 12G (2,5mm de diamètre) pour le kit Sport.

d. Le montage d'une barre anticouple est it nécessaire ?

Sur les moteur roue, le moteur quand il exerce un couple sur la roue, exerce en contrepartie le même couple sur le cadre (ou la fourche) via l'axe de roue. Les barres anti-couple (torq-arm) sécurisent la fixation de l'axe au cadre, en empêchant l'axe de tourner sous l'action du couple moteur. Sur des motorisation à couple réduit type City ou City Plus elles ne sont pas nécessaires. Mais sur le kit Sport, vu le couple élevé qu'il est capable de produire, nous recommandons de les monter, surtout sur des cadres aluminium pour lesquels les fourches de fixation de l'axe de roue peuvent être un peu limite pour résister au couple élevé.

e. Les kits sont-ils compatibles avec les freins à disque ?

Tous nos kits sont compatibles frein à disque (fixation standard 6 points), à l'exception du kit City qui n'est compatible qu'avec les freins Vbrake

f. De quoi ai-je besoin en plus du kit ?

De rien, mis à part un peu d'outillage pour le montage (clé plate, tournevis, pince, démonte pneus. Nous fournissons avec les kits des colliers nylons pour une fixation propre et sécuriée des cables sur le vélo.

g. Existe t'il une documentation pour le montage des kits ?

Oui, tous les kits sont fournis avec une notice de montage, téléchargeable sur notre site.

h. Qui fabrique les kits Govelec ?

Notre fournisseur principal est MXUS, l'un des plus grand fabricant de matériel pour vélos électriques. Il est bien entendu Chinois, 90% du marché du vélo électrique étant là bas, et les vélos électriques y étant très populaires depuis plus de 20 ans (motos thermiques interdites en ville)

 
4 - La batterie

a. Quelle est la durée de vie d'une batterie ?

Les batteries lithium ont une durée de vie entre 500 et 1000 cycles de charge/décharge. Cette durée de vie dépend de la façon dont est utilisée la batterie. Les décharges violentes (fort courant) fatiguent la batterie.  Le temps joue aussi, une batterie, même non utilisée, perdra de sa capacité au bout de quelques années. On peut donc espérer entre 10000 et 40000 km pour une batterie de vélo.

b. Doit-on la recharger après chaque utilisation ?

Non. Si vous avez encore suffisament d'autonomie pour votre prochaine sortie il est inutile de recharger la batterie. Mais il n'y aussi aucun effet négatif à la rechager, les batterie lithium n'ayant pas d'effet mémoire.

c. Quel est le meilleur endroit pour positionner la batterie ?

Idéalement le plus bas possible pour abaisser au maximum le centre de gravité du vélo. C'est surtout vrai sur un VTT, mais sur un vélo de ville c'est beaucoup moins sensible. Une batterie sur porte bagage est parfaite pour un vélo équipé d'un moteur sur la route avant (équilibre avant/arrière).

 
5 - L'utilisation

a. Comment entretenir mon kit électrique ?

Il n'y a pas d'entretien particulier. Aucun sur le moteur, ni sur la batterie. La seule chose à contrôler, surout au début, est la tension des rayons. En effet ceux-ci sont plus sollicités sur un vélo électrique (ils transmettent le couple du moteur), il est donc prudent de vérifier leur serrage avec une clé à rayon au bout de 1000 à 2000 km.

b. Dois avoir une assurance spéciale pour rouler avec mon vélo électrique ?

Non, pas plus que pour un vélo classique. Votre assurance responsabilité civile suffit à vous couvrir en cas de pépin.

c. Quelle autonomie puis-je espérer ?

C'est très variable suivant la capacité de la batterie et le parcours envisagé. Sur du plat ou faux plat, une batterie 9Ah sur un kit 250W peut tenir plus de 70km si vous pédalez un peu. Mais en montagne , ça peut chuter à 40km (montées et desentes comprises).

d. Comment augmenter l'autonomie de mon vélo ?

En pédalant ! Plus vous fournirez d'effort, moins le moteur en fournira et moins la batterie sera sollicitée.

e. Que se passe t'il si la batterie se vide ?

Tous nos kits sont équipés d'une sécurité qui va couper l'assistance quand la tension de la batterie descend trop bas. Celà permet de protéger celle-ci, une tension trop basse pouvant endommager définitivement la batterie. Si celà vous arrive, pas de souci, il suffit de recharger.

f. Quelle différence entre puissance, vitesse et couple ?

La puissance est le produit de la vitesse et du couple. Le couple est l'effort que fourni le moteur pour faire tourner la route. Plus il fourni cet effort à une vitesse élevée, plus il fourni de puissance. Sur un VAE qui respecte la norme, la puissance nominale continue est limitée à 250 Watts. Mais à très faible vitesse, celà permet d'avoir un couple très important pour pouvoir démarrer ou grimper une côte.

g. Quelle garantie proposez vous sur vos produits ?

Tous nos produits sont garantis 1 an pièces  et main d'oeuvre. Les frais de port éventuels de retour ne sont pas pris en charge.

h. Quelle est la durée de vie d'un kit ?

De part leur technologie (moteurs brushless sans contact), les moteurs sont quasiment inusables. La seule partie qui 'travaille' est la pignonerie du train épicycloidal, mais celle-ci est largement dimensionnée. Vous n'aurez donc aucun souci si vous utilisez vote kit en conditions normales

i. Peut-on rouler sous la pluie avec un vélo électrique ?

Oui, sans problème, en particulier avec les kit City Plus et Sport qui sont équipés de conectiques étanches. Pour le kit City, veilez à protéger le contrôleur et les prises de la pluie.

j. Vais-je recharger ma batterie dans les descentes ?

Non, nos kits ne permettent pas le regénération. L'expérience montre que la régénération n'est absolument pas interessante sur des vélos, car on n'a quasiment jamais d'énergie en trop, sauf dans de très fortes descentes. De plus elle ajoute une complexité et donc un surcoût non négligeable. 

k. Puis-je utiliser mon vélo sans la batterie ?

Bien sur. Vous pouvez retirer la batterie et vous servir de votre vélo comme d'un vélo normal (avec la batterie aussi d'ailleurs !). Nos moteurs possèdent tous une roue libre, il ne vous gènera donc absolument pas si vous ne souhaitez pas l'utiliser (contrairement aux moteurs à entrainement direct qui freinent le vélo, même non alimentés).